Des casseurs vandalisent le siège de la CFDT à Paris

le , mis à jour le
9
Des casseurs vandalisent le siège de la CFDT à Paris
Des casseurs vandalisent le siège de la CFDT à Paris

Une centaine de casseurs ont pris d'assaut le siège parisien de la CFDT jeudi soir vers 21 heures. Les individus cagoulés ont attaqué les locaux du syndicat, 4, boulevard de la Villette (XIXe) à coups de pavés et de barres de fer. Les grandes baies vitrées qui donnent sur la rue se sont retrouvées étoilées par les impacts des projectiles.

 

«C'est fini de trahir» tracé à la peinture rouge

 

Les émeutiers ont ensuite commis quelques dégradations dans le quartier avant de se disperser. Un slogan – «C'est fini de trahir» – a été tracé à la peinture rouge sur l'une des vitres. Aucun assaillant n'a pénétré les lieux. Les forces de l'ordre ont interpellé quatre personnes.

Manuel Valls a également réagi ce jeudi sur Twitter. « Les actes de dégradations du siège de la CFDT sont une attaque intolérable contre la démocratie sociale », indique le Premier ministre.

 

Les actes de dégradations du siège de la CFDT sont une attaque intolérable contre la démocratie sociale.

— Manuel Valls (@manuelvalls) 23 juin 2016

 

Le patron de Confédération, Laurent Berger, s'est rendu sur place. «Nos locaux à Paris viennent d'être saccagés par des individus cagoulés. Cette attaque violente est un coup direct porté à la démocratie», a-t-il déploré sur son compte Twitter. «Stop à l'indignation sélective, ces agressions doivent être condamnées ! Certains prônent la violence, la CFDT défendra toujours le débat !», a-t-il martelé.

 

Nos locaux à Paris viennent d'être saccagés par des individus cagoulés. Cette attaque violente est un coup direct porté à la démocratie 1/2

— Laurent Berger (@CfdtBerger) 23 juin 2016

Stop à l'indignation sélective, ces agressions doivent être condamnées ! Certains prônent la violence, la CFDT défendra tjr le débat ! 2/2

— Laurent Berger (@CfdtBerger) 23 juin 2016

 

La CFDT est une des centrales syndicales ...

Lire la suite de l'article sur Le Parisien.fr


Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • stricot il y a 7 mois

    @patr.fav - t'en es un beau de sous fif ! Un passage par un cours de francais de 6e - 5e ferait le plus grand bien.

  • cmoi42 il y a 7 mois

    Certains commencent à montrer leur vrai visage ! officiellement on prétexte le respect de la démocratie. officieusement les intimidations, violences en tous genre sont la réalité de ces réunions d'intérêts bien loin de la défense des salariés.

  • patr.fav il y a 7 mois

    La CFDT est bien le sous fif de walls et obéit au gouvernement et ne défend pas les salariés et bien entendu ils ont été du côté du PS ,comme la CGT est PC et voilà quand on est hypocrite envers les salariés.

  • pylenoir il y a 7 mois

    «C'est fini de trahir» tracé à la peinture rouge, signature de la CGT. C'est ça la "démocratie" façon CGT. Un scandale !

  • pylenoir il y a 7 mois

    Les casseurs de la CGT frustrés de ne pas avoir pu se servir de leurs pics et de leurs manches de pioche sont allés attaquer la permanence de la CFDT. Avec l'absence de violence et de manifestants cette manif a fait la preuve de la nocivité des 2 charlots. C'est aussi comme cela que la CGT fait voter la grève dans des AG où ne sont présents que les adhérents de la CGT. Cela ne démontrent pas que la majorité des salariés soient pour la grève. Encore un mensonge de la CGT. UNEF, FIDL même méthode

  • loco93 il y a 7 mois

    En 2006, François Hollande avait dénoncé l'utilisation du 49.3, estimant que cette arme constitutionnelle était une "brutalité", un "déni de démocratie". C'est juste la 4éme fois durant son quinquenat qu'il compte brandir cette arme... loi travail, loi valls, loi macron ou loi medef, c'est pareil! Le progrés c'est de tondre les travailleurs visiblement. tant mieux si on est pour mais il vaut mieux etre entrepreneur, patron ou encore mieux grand patron!

  • crcri87 il y a 7 mois

    Alors Mr CAZENEUVE on continue à pavoiser ? Il est grand temps de " faire en sorte que ..."

  • ML777 il y a 7 mois

    ouais .. quand on se moque de l'idée qu'on prétend représenter, il est normal de ne pas être aimé...

  • clebs93 il y a 7 mois

    Ça ne me choque pas qu'on s'en prenne à un syndicat jaune, complice du MEDEF.