Des casseurs interpellés à Rennes en tentant de saboter le métro

le
3
    RENNES, 19 mai (Reuters) - Dix-neuf personnes au visage 
recouvert de cagoules ont été interpellés jeudi matin dans 
plusieurs stations de métro de Rennes alors qu'ils tentaient de 
dégrader des systèmes permettant aux rames automatiques de 
circuler, a-t-on appris de source judiciaire. 
    Ces personnes, interpellées par les forces de police en 
flagrant délit et placés en garde à vue, auraient été repérés 
grâce aux caméras de surveillance installées dans les stations 
du métro rennais qui avait déjà été la cible de manifestants en 
mars dernier. 
    Plusieurs personnes en marge d'une manifestation contre la 
loi travail avaient alors jeté des chaises sur les voies, sur 
une portion de ligne à ciel ouvert, entraînant l'interruption de 
la circulation du métro durant plusieurs heures. 
 
 (Pierre-Henri Allain, édité par Yves Clarisse) 
 
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • M898407 il y a 8 mois

    Il parait que le pays est en "état d'urgence" ! Ils doivent bien en rire du côté des terroristes pendant que les casseurs ont le droit de se promener masqués, de tenir des rassemblements interdits, de détruire des vitrines de commerçants, etc... Et au fait qui paie la casse ? Les casseurs, non, c'est encore le contribuable qui paie le manque d'autorité de ce gouvernement de mauvais amateurs !!!

  • dotcom1 il y a 8 mois

    Heureusement que ce ne sont que des gentils de l'extrême-gauche et pas des terroristes de Daech!

  • M9941825 il y a 8 mois

    Sabotages = quelle sanction ?