Des cas de dopages à Pékin et Londres ?

le
0
Des cas de dopages à Pékin et Londres ?
Des cas de dopages à Pékin et Londres ?

Le CIO a mené de nouvelles investigations sur des affaires de dopage et, a révélé 55 nouveaux cas durant les Jeux à Pékin et à Londres

Alors que les Jeux Olympiques 2016 débutent dans moins de 3 semaines, le Comité international Olympique continue ses enquêtes sur les précédentes Olympiades. Ainsi selon un communiqué du CIO, les nouveaux tests anti-dopages ont décelé près de 55 nouveaux cas. 32 à Pékin et 23 à Londres. Le CIO a d'ores et déjà dévoilé un de ces noms, il s'agit de Yulia Kalina qui a remporté la médaille de bronze dans la catégorie -58 kg d’haltérophilie.  L'Ukrainienne est donc déclassée, 4 ans après, et priée de rendre sa médaille. Parmi ces 55 cas, 22 appartiennent à des athlètes russe a avoué le comité olympique de Russie.  20 cas appartiennent juste à l’Haltérophilie dont 4 médaillés d'Or venus du Kazakhstan. "La majorité des cas ont été traités directement par le CIO et transmis aux fédérations en question. Les commissions de disciplines tournent à plein régime et les sanctions devraient arriver " a déclaré Thomas Bach (Photo), le président du CIO à Associated Press. D'autres noms devraient donc tomber d'ici le début des Jeux à Rio qui débute le 5 août prochain.
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant