Des canons français en Irak

le
0
Des canons français en Irak
Des canons français en Irak

UNE SEMAINE après l'attentat de Nice, François Hollande a confirmé que la France allait muscler son dispositif militaire contre Daech en Syrie et en Irak dans les semaines qui viennent. Outre le déploiement du porte-avions « Charles-de-Gaulle » qui sera opérationnel dans la région fin septembre (avec ses Rafale), le chef de l'Etat, qui présidait un conseil de Défense, hier matin à l'Elysée, a annoncé que Paris allait fournir des batteries d'artillerie à l'armée irakienne. Des canons puissants et précis qui, selon nos informations, seront utilisés lors de la prochaine bataille de Mossoul, une localité aux mains des djihadistes depuis l'été 2014. La reconquête de la deuxième ville d'Irak (2 millions d'habitants) est en effet devenue la priorité de la coalition internationale et pourrait intervenir « dans les semaines qui viennent », selon une source française. Les stratèges américains qui préparent avec minutie cette offensive contre Daech ont demandé des renforts à leurs alliés. La fourniture de batteries d'artillerie aux Irakiens a été décidée directement entre François Hollande et Barack Obama avant que le ministre de la Défense Jean-Yves Le Drian n'en discute avec son homologue américain Ashton Carter cette semaine à Washington. Selon les experts, il pourrait s'agir de Caesar (batteries montées sur des camions), de canons tractés de 155 mm ou encore de canons AMX AuF1. Ils seront opérationnels dans le courant du mois d'août. Des conseillers de l'armée de terre seront envoyés à Bagdad pour manier ces armes sophistiquées. Mais François Hollande a rappelé que la France n'enverrait pas de troupes au sol pour se battre directement contre Daech. Ce qui n'est pas tout à fait exact. Plusieurs unités de forces spéciales participent déjà à toutes sortes d'opérations sur place, notamment aux côtés des forces kurdes dans le nord du pays. En toute ...

Lire la suite de l'article sur Le Parisien.fr


Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant