Des camps du PKK bombardés par l'armée turque en Irak

le , mis à jour à 23:18
0
 (Actualisé avec nouvel attentat) 
    ANKARA, 24 mars (Reuters) - L'aviation turque a détruit une 
douzaine d'abris et de dépôts de munitions du Parti des 
travailleurs du Kurdistan (PKK), dans le nord de l'Irak, 
annoncent jeudi l'état-major à Ankara. 
    Des F-16 et des F-4 ont mené l'opération mercredi en fin de 
journée contre des camps du PKK installés dans les secteurs 
d'Hakkurk, d'Haftanine, d'Avasine et de Basyan, précise l'armée 
dans un communiqué. 
    L'armée dit également avoir tué dix combattants du PKK 
mercredi lors d'affrontements à Nusaybin, près de la frontière 
syrienne, et à Sirnak, près de la frontière irakienne.  
    Deux soldats ont été tués par l'explosion d'une bombe 
artisanale à Nusaybin, ajoute-t-elle. La ville est sous 
couvre-feu depuis le 14 mars dernier.  
    Deux gendarmes ont par ailleurs trouvé la mort dans un 
attentat à la voiture piégée à la limite entre les provinces de 
Diyarbakir et de Bingol, toujours dans le sud-est de la Turquie, 
selon des sources proches des services de sécurité.  
    Depuis la rupture, en juillet dernier, de la trêve qui 
proclamée deux ans et demi plus tôt, un millier de combattants 
séparatistes et plus de 300 membres des forces turques ont été 
tués, selon Ankara. L'opposition prokurde dénonce également la 
mort de centaines de civils.  
 
 (Tulay Karadeniz,; Nicolas Delame, Jean-Stéphane Brosse et 
Jean-Philippe Lefief pour le service français) 
 
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant