Des cadres lésés par la réforme des retraites

le
0
Les nouvelles règles applicables au 1er janvier 2012 plafonnent à 1000 euros par an le montant de la majoration de pension liée au nombre d'enfants élevés.

Comme l'annonçait Le Figaro, l'accord sur les retraites complémentaires signé au printemps dernier s'avère défavorable aux cadres ayant élevé plusieurs enfants, à tel point que la CFE-CGC, le syndicat des cadres a décidé d'attaquer le texte en justice.

L'accord signé en mars au terme de longues négociations modifie en effet les règles de majoration de pension en cas de familles «nombreuses». À compter du 1er janvier prochain, le relèvement ne sera plus que de 10% quelque soit le nombre d'enfants élevé par le cadre à partir de trois. La règle encore en vigueur aujourd'hui est bien plus favorable puisque les pensions des cadres peuvent être majorées de 8% à 24% selon le nombre d'enfants.

Plafonnement

Paralèlement, le montant de la majoration sera désormais plafonné à 1000 euros par an. Emmanuel Grimaud du cabinet de conseil en optimisation de retraite Maximis, interrogé ce matin sur Europe 1, a fait le calcul du manque à gagner. Pour un cadre qui a eu quatre enfants et qui touche 2700 euros par mois de retraite, la majoration est de 2000 euros par an aujourd'hui. Avec les nouvelles règles, il ne touchera plus que 800 euros de majoration, c'est-à-dire 1200 euros de moins chaque année. Si l'on rapporte cette perte au nombre d'années passées à la retraite, soit 25 ans en moyenne, la perte de pouvoir d'achat atteint 27.000 euros affirme l'expert.

Emmanuel Grimaud explique que dès lors, les futurs cadres à la retraite doivent bien faire leurs calculs, notamment s'ils sont nés avant le mois de juillet 1951. Dans certains cas, il peut être plus intéressant pour eux de liquider leur retraite avant la fin de l'année plutôt que d'attendre l'entrée en vigueur du nouveau texte, et ceci même s'ils n'ont pas encore cotisé tous les trimestres nécessaires pour avoir le taux plein.

LIRE AUSSI :

» Retraite complémentaire : l'accord sera attaqué en justice

» Nouvelle règle en vue pour les retraites complémentaires

» Agirc-Arrco : le patronat promet un texte ambitieux

» Retraites complémentaires : assouplissement sur les réversions

» Les retraites complémentaires sécurisées jusqu'à fin juin

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant