Des câbles antivols sur les lignes à grande vitesse

le
0
Le fabricant de câbles Nexans a inventé une technologie qui devrait réduire la facture annuelle de 30 millions d'euros acquittée par RFF à la suite des vols de câbles sur les voies.

Le groupe français Nexans vient de convaincre Réseau ferré de France et la SNCF d'équiper les nouveaux tronçons de chemin de fer et les nouvelles lignes à grande vitesse de câbles antivols. Une première en France. Cet investissement a été débloqué dans le cadre du plan d'action de 40 millions d'euros défini en mars 2011 pour lutter contre ce nouveau fléau.

Nexans a en effet mis au point un système de fabrication des câbles qui rend leur revente plus complexe qu'un câble classique: «Il s'agit d'un marquage du câble de cuivre sur toute sa longueur avec un ruban perforé résistant au feu. Ce ruban va permettre de déceler sa provenance ce qui découragera les ferrailleurs de le revendre», explique Jean Fehlbaum, directeur du marketing chez Nexans. «La seule parade pour un malfaiteu...



Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant