Des Burundais continuent de fuir Bujumbura ; le fils de Pierre-Claver Mbonimpa assassiné

le
0

Au Burundi la fin de l'ultimatum du président Nkurunziza approche. Craignant pour leur vie, des centaines de civils continuent de fuir les zones dites contestataires. Washington dénonce la "rhétorique incendiaire" du gouvernement. Par ailleurs l’un des fils de Pierre-Claver Mbonimpa, figure de la défense des droits de l’homme, a été assassiné ce vendredi. Selon des témoins, son corps portait des traces de blessures par balle.

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant