Des Bourses sous le signe de la prudence

le
0

(AOF) - Les marchés européens ont rebondi, accroissant leurs gains en fin de séance. L'indice CAC 40 a affiché un plus haut 2017 en clôture, avec un gain de 0,57% à 5046,20 points tandis que l'EuroStoxx50 s'est adjugé 0,81% à 3 4465,07 points. Wall Street se reprenait également, avec un Dow Jones affichant une progression de 0,38% vers 17h30.

Après avoir pris des bénéfices à la suite de l'échec de Donald Trump de réformer l'Obamacare, les investisseurs sont désormais dans l'expectative quand à la capacité du président américain à faire passer ses réformes économiques et à aller aussi loin qu'il le pensait, notamment en matière fiscal. Dans ce contexte, les investisseurs ont donc limité leurs prises de risques.

La principale statistique du jour, l'indice de confiance des consommateurs aux Etats-Unis, n'a pas suscité de réaction. Il est pourtant ressorti à 125,6 en mars, au plus haut depuis décembre 2000, contre 116,1 en février.

Du côté des sociétés, les actualités ont été peu nombreuses. Lagardère a progressé de plus de 2% à la faveur d'informations de presse selon lesquelles le groupe de médias réfléchirait à une ouverture du capital du Travel Retail, informations qu'il a démenties.

Le secteur bancaire a, lui, été animé par les changements de recommandation de Barclays, qui est passé de Pondération en ligne à Surpondérer sur Crédit Agricole (+3,80%) et de Surpondérer à Pondération en ligne sur Société Générale (+0,94%).

En revanche, les valeurs considérées comme défensives ont fini en repli, à l'instar de Danone (-1,39%), plus forte baisse du CAC 40, Air Liquide (-0,23%) et L'Oréal (-0,45%).

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant