Des bonnets rouges écoulés à Quimper venaient d'Écosse

le
0
Armor-Lux a importé près de la moitié des 15.000 bonnets qui lui ont été commandés par les Bretons en vue de la manifestation à Quimper, le 2 novembre.

Un comble pour Armor-Lux, qui avait imposé l'an dernier sa marinière comme symbole du «made in France» en habillant le ministre du Redressement productif, Arnaud Montebourg. L'entreprise basée à Quimper, dans le Finistère, a fourni des bonnets rouges importés aux manifestants bretons qui se sont rassemblés contre l'écotaxe le 2 novembre dernier. «Pour répondre à la demande, nous avons, en plus des bonnets fabriqués dans nos ateliers à Quimper, fait appel à un confrère écossais», explique un porte-parole de l'entreprise au figaro.fr, confirmant des informations de L'Humanité .

Suite à la précédente mobilisation du 26 octobre, le bonnet rouge en coton Tréguier était devenu l'emblême de la contestation en Bretagne. La marque de prêt-à-porter avait décidé de distribuer gratuitement 900 exemplaires de...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant