Des bobos, une reine et du sexe : notre sélection séries

le
0
Des bobos, une reine et du sexe : notre sélection séries
Des bobos, une reine et du sexe : notre sélection séries

Chaque mardi, La Matinale sélectionne pour vous un choix de séries.

Cette semaine, ne ratez pas deux mini-séries proposées sur Netflix à la demande : les bobos de Chicago dans « Easy » et le destin exceptionnel d’Elisabeth I dans « The Virgin Queen ». Sinon, Teva rediffuse « Sex and the City »… mais malheureusement en version française.

Chicago bobo

La minisérie « Easy », écrite, réalisée et produite par Joe Swanberg, que Netflix a mis en ligne intégralement le 22 septembre, propose huit histoires, de quelque 30 minutes chacune. La plupart ne sont pas connectées dramatiquement, un peu à la manière empruntée tout récemment par la série « High Maintenance », de Ben Sinclair et Katja Blichfeld. L’élément thématique qui lie ces épisodes est, tout simplement, le couple – sujet aussi inépuisable qu’insondable –, dans les milieux bobos et artistes de Chicago. Les ingrédients de ce cocktail métrosexuel bien d’aujourd’hui auraient pu constituer un ensemble lénifiant et « branché », mais « Easy » propose heureusement un regard dont les nuances vont du doux-amer à l’acidité la plus sarcastique. Renaud Machart

« Easy », créée par Joe Swanberg. Avec Jane Adams, Zazie Beetz, Orlando Bloom, Hannibal Buress, Aya Cash, Raùl Castillo, Michael Cernus, Kiersey Clemons (EU, 2016, 8 x 30 mn). Sur Netflix à la demande.

Reine vierge

Qui est attiré par la dynastie des Tudor, et plus particulièrement par le destin exceptionnel d’Elizabeth I (1533-1603), cette jeune fille devenue reine à 25 ans, trouvera sur Netflix non seulement le film Elisabeth - L’âge d’or (...

Retrouvez cet article sur LeMonde.fr


Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant