Des Bleuets remplis d'espoir.

le
0
Des Bleuets remplis d'espoir.
Des Bleuets remplis d'espoir.

Si l'équipe de France A est lancée dans une campagne de matchs sans enjeu, ce n'est pas le cas de la sélection espoirs, qui dispute ce soir le match aller des barrages de qualification pour l'Euro 2015. Après des années de désillusion, il semblerait bien que ces Bleuets-là puissent cette fois tenir leurs promesses. Présentation d'une équipe qui a sacrément belle gueule.

L'enjeu du match Les Bleuets disputent ce soir au Mans et mardi soir à Halmstad face à la Suède les barrages d'accession au prochain Euro U21, organisé du 17 au 30 juin 2015 en République tchèque. Les données sont simples : si la France fait mieux que son adversaire scandinave lors de cette double confrontation, elle fera partie des huit nations qui se disputeront en juin prochain le titre européen. Une échéance particulièrement importante pour des Espoirs tricolores qui n'ont plus fait partie du top 8 continental depuis 2006 et la demi-finale perdue face aux Pays-Bas au Portugal. C'était l'époque de la génération Toulalan, Gourcuff, Mandanda, Sagna, Mavuba and co. Depuis, il y a eu trois échecs en play-offs et un dès la phase de groupes. En 2007, la sélection emmenée par Matuidi et Benzema échouait face à Israël. Deux ans plus tard, celle de Cabaye, Payet et Rémy s'inclinait face au futur champion allemand. En 2011, la bande à Mamadou Sakho se plantait dès les poules. Enfin en 2013, c'était la traumatisante sortie de route face à la Norvège, avec une déculottée subie au retour (défaite 3-5 en Norvège le 16 octobre 2012) et la polémique qui s'ensuit, avec la révélation de la sortie en boîte de M'Vila, Mavinga, Ben Yedder, Griezmann et Niang entre les deux tours. La belle équipe composée par ailleurs de Varane, Mangala ou encore Cabella se trouvait une nouvelle fois sur la touche. Alors, cette fois, plus question de laisser passer la qualification pour la nouvelle génération, majoritairement composée de joueurs nés entre 1992 et 1994.
L'état de forme Les signaux sont au vert avant cette double confrontation, encore face à une sélection scandinave, deux ans après la déroute face à la Norvège. Les Espoirs français n'ont eu aucun souci pour se hisser à la première place d'un groupe 10 très abordable (Islande, Kazakhstan, Arménie, Biélorussie), terminant avec un bilan de 7 victoires et un nul, 3,5 buts marqués et moins d'un encaissé par match en moyenne. Ntep et Thauvin ont été les joueurs offensifs les plus prolifiques, avec 5 buts chacun. Ces jeunes Bleus sont invaincus depuis qu'ils ont débuté ensemble sous la houlette de Pierre Mankowski. En plus des matchs officiels, ils ont également plutôt bien géré leurs matchs amicaux, avec notamment deux résultats nuls face à l'Allemagne (0-0) et les Pays-Bas (1-1). De leur côté, les Suédois ont eu plus de mal à sortir...
...

Lire la suite de l'article sur SoFoot.com

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant