Des billets pour les JO de Londres vendus au marché noir

le
0
Le Sunday Times révèle que des billets pouvaient être achetés au marché noir auprès de responsables olympiques et de revendeurs autorisés.

Des journalistes du Sunday Times ont prétendu qu'ils étaient à la recherche de billets pour les Jeux olympiques de Londres pour le compte de clients originaires du Moyen-Orient. Il n'en a pas fallu plus pour que des agences officielles chargées de vendre des billets en Serbie, en Chine ou encore aux États-Unis mordent à l'hameçon et proposent aux journalistes-enquêteurs des places, pour les événements les plus recherchés, à des prix jusqu'à dix fois plus élevés que les prix autorisés. Ces agences n'ont pas le droit de vendre des places hors de leur territoire. Elles ne sont pas non plus autorisées à faire affaire avec des intermédiaires. Or, les images tournées en caméra cachée par le Sunday Times montrent que certains responsables n'ont aucun scrupule à enfreindre ces règles.

Les responsables de l'agence serbe ont ainsi proposé de céder les 1500 places encore disponibles pour l'équivalent de 100.000 euros, payables en liquide. Quant aux représentantes de l'...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant