Des barils contenant du chlore largués sur Alep-Est, dit l'OSDH

le , mis à jour à 18:29
6
    BEYROUTH, 22 novembre (Reuters) - Des barils d'explosif 
contenant du chlore ont été largués mardi par hélicoptère dans 
des quartiers d'Alep-Est, rapporte l'Observatoire syrien des 
droits de l'homme (OSDH) et les responsables sanitaires sur 
place. 
    L'OSDH, une ONG proche de l'opposition basée à Londres qui 
rend compte du conflit en Syrie grâce à un réseau d'informateurs 
sur le terrain, précise qu'au moins quatre barils sont tombés 
sur les quartiers d'Al Qaterdji et de Dahrat Aouad. 
    Une forte odeur de chlore s'est répandue dans ces secteurs 
et des habitants ont souffert de difficultés respiratoires. 
    Les forces gouvernementales syriennes et l'organisation Etat 
islamique (EI) ont été maintes fois accusées de recourir au gaz, 
notamment dans le cadre d'enquêtes de l'Onu et de l'Organisation 
pour l'interdiction des armes chimiques (OIAM).  
    Damas a toujours nié. L'EI n'a fait aucun commentaire. 
    Les bombardements de la partie orientale d'Alep, tenue par 
les insurgés, ont repris il y a une semaine après une "pause" 
d'environ un mois. Au moins 141 civils, dont 18 enfants, y ont 
été tués depuis, a rapporté mardi l'OSDH.  
 
 (Lisa Barrington, Gilles Trequesser pour le service français) 
 
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • delapor4 il y a une semaine

    Espérons qu'un jour l'Occident retrouvera le chemin de la civilisation, le goût de la vérité et l'amour de la paix. Aujourd'hui c'est la Russie qui éclaire le monde. Qu'elle en soit remerciée.

  • Berg690 il y a une semaine

    mucius le meilleur ami de Poutine. C'est beau l'amour!

  • delapor4 il y a une semaine

    Enfin mucius qui dit vrai !

  • mucius il y a une semaine

    C'est vrai que ça paraît incroyable : Damas est en effet reconnu par Moscou pour être un modèle de respect de son peuple. Moi je pencherai donc aussi pour une manipulation de la CIA. De toutes façons, à chaque fois qu'il y a une information défavorable à Moscou ou à Damas il faut voir l'action de la CIA. Moscou est bien sûr un modèle de respect des droits humains et des religions dans son pays et toutes les personnes sérieuses savent que Poutine ne dit que la vérité et défend l'humanisme partout

  • charleco il y a une semaine

    L'OSDH est basée à Londres et n'a pas d'observateurs sur place : elle rapporte les ragots des anti-Assd.

  • delapor4 il y a une semaine

    Quelle honte ces agences de presse occidentales qui vont prendre leur information auprès de l'officine de la CIA dénommée OSDH !