Des banques soupçonnées de manipuler le marché des changes

le
0
Réputé trop gros pour être manipulé, le marché des changes fait pourtant l'objet d'une vaste enquête menée par plusieurs régulateurs. De grandes banques ont admis être questionnées, et certaines ont suspendu plusieurs traders.

L'étau semble se resserrer sur nombre de grandes banques internationales. Le géant britannique Barclays a suspendu vendredi dernier six de ses traders actifs sur le marché des changes, dont au moins un haut responsable londonien de cette activité.

Ce pourrait n'être qu'une anecdote si Barclays était un cas isolé. Mais ces dernières semaines, il est apparu qu'il y avait manifestement quelque chose de beaucoup plus important en cours. Le 4 octobre, le gendarme suisse des marchés financiers, la Finra, avait confirmé mener des investi­gations «en coordination étroite avec les autorités de plusieurs pays»,«de multiples ­banques dans le monde étant potentiellement concernées». Au printemps 2013, l'autorité de contrôle britannique avait a...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant