Des balcons en osier dans le Val de Marne

le
0
L'immeuble Candide avec ses balcons en osier tressé Luc Boegly
L'immeuble Candide avec ses balcons en osier tressé Luc Boegly

(Relaxnews) - 29 logements sociaux à Vitry-sur-Seine (Val de Marne), conçus par Bruno Rollet, osent la vannerie aux balcons, une logique de développement durable poussée, mais aussi et surtout une architecture qui prolonge le lien social.

Difficile de le rater. Sa signature est unique dans le paysage si urbanisé du quartier populaire Balzac à Vitry-sur-Seine. Ses balcons en osier tressé main par des compagnons spécialisés sur le chantier forment une vague qui attire l'oeil de jour. Et bientôt de nuit puisqu'ils vont être surmontés de lucioles photovoltaïque scintillantes de la lumière récoltée sous le soleil.

Ces 29 nouveaux logements sociaux s'intègrent par ailleurs dans un bâtiment à basse consommation conçu comme source d'énergie. Des panneaux photovoltaïques permettent de produire de l'électricité verte. Ils sont reliés à une installation de type éolien qui permet le puisage de l'eau. Car le Candide comporte un jardin potager sur le toit, et des serres pour les cultures. Mais aussi d'autres pièces communes : terrasse, espace de jeux pour les enfants, ou atelier partagé en rez-de-chaussée.

Et les innovations sont aussi de l'ordre de l'usage puisque la ventilation naturelle permet de diminuer les charges pour le bailleur - l'OPH de Vitry-sur-Seine - et pour le locataire.

Notamment lauréat du concours Bas Carbone EDF 2010, le Candide a bénéficié de réflexions qui lui ont permis d'approfondir des solutions et de proposer des dispositifs techniques performants. Résultat : cette construction va rejeter moins de 5 kg de CO2 par an.

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant