Des avoirs financiers tunisiens suspects bloqués en France

le
0
La France a pris des mesures administratives pour bloquer des mouvements financiers suspects concernant des avoirs tunisiens sur son territoire.

Dans un communiqué publié à l'issue d'une réunion interministérielle sur la situation en Tunisie, l'Elysée dit avoir «pris les dispositions nécessaires pour que les mouvements financiers suspects concernant des avoirs tunisiens en France soient bloqués administrativement, conformément à la législation».

Paris «est à la disposition des autorités constitutionnelles pour répondre, sans délai, à toute demande sur des avoirs tunisiens en France», précise le communiqué de la présidence française. Le communiqué ne cite pas explicitement le cas du président déchu Zine El-Abidine Ben Ali, mais c'est bien lui et les autres membres de son clan qui semblent visés.

 

Tracfin saisi

 

Le ministre français du Budget, François Baroin, a précisé samedi soir sur RTL avoir demandé à l'organisme antiblanchiment Tracfin «d'informer les banques, les établissements financiers pour qu'ils exercent une vigilance renforcée sur tous les mouvements financiers qui concernen

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant