Des attentats suicides attribués à Boko Haram font 38 morts au Tchad

le
0

ABIDJAN, 10 octobre (Reuters) - Des attentats suicides qui pourraient être le fait des islamistes de Boko Haram ont fait 38 morts, dont cinq assaillants, et une cinquantaine de blessés samedi dans un village tchadien, a annoncé un responsable local, le sous-préfet Dimoya Souapebe. Les habitants de Baga Sola, sur les bords du lac Tchad, ont fait état de trois explosions sur le marché de ce village frontalier et dans un camp de réfugiés. Une source médicale a confirmé le bilan donné par le sous-préfet. Le groupe djihadiste nigérian a commis en juin et juillet derniers des attentats meurtriers à N'Djamena, la capitale tchadienne. Dix de ses membres, condamnés à mort pour des actes de terrorisme, ont été fusillés fin août. (Madjiasra Nako, Guy Kerivel pour le service français)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant