Des attentats suicide font 32 morts dans le nord du Cameroun

le , mis à jour le
0
 (Bilan actualisé) 
    DOUALA, Cameroun, 25 janvier (Reuters) - Quatre kamikazes 
ont fait 32 morts et 66 blessés lundi à Bodo, ville de 
l'Extrême-Nord du Cameroun, commettant là l'un des attentats les 
plus meurtriers jamais survenus dans le pays, a annoncé un 
responsable local. 
    "Il y a eu quatre attentats suicide au village Bodo ce 
matin. Deux attentats se sont déroulés au marché. Un autre s'est 
déroulé à la sortie du village et un autre kamikaze s'est fait 
exploser à l'entrée de la ville", a expliqué ce responsable.   
    Ce n'est pas la première fois que Bodo est visée par la 
violence. Fin décembre, deux femmes kamikazes avaient actionné 
leur bombe à l'entrée de la veille, sans faire apparemment 
d'autres victimes.   
    La région de l'Extrême-Nord du Cameroun a été plusieurs fois 
la cible d'attaques régulières du groupe islamiste Boko Haram, 
qui a lancé une insurrection dans le nord-est du Nigeria il y a 
six ans avant de frapper les pays voisins. 
 
 (Josiane Kouagheu; Danielle Rouquié et Eric Faye pour le 
service français, édité par Bertrand Boucey) 
 
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant