Des attentats entachent Noël au Nigéria et aux Philippines

le
0
Les violences ont fait vendredi près de 40 blessés dans le pays africain, touché par des explosions dans la ville de Jos et des attaques d'églises. Dans l'archipel, une bombe a explosé dans une église pendant une messe de Noël.

Les fêtes de Noël auront été particulièrement macabres au Nigéria. Une série sans précédent d'attentats à la bombe et d'attaques d'églises ont fait trente huit morts et 74 blessés à travers le pays, le 24 décembre. Une grande partie d'entre elles ont été les victimes de sept explosions en deux endroits de la ville de Jos alors qu'elles faisaient leurs courses de Noël. Ces attentats n'ont pas été revendiqués.

Les autres victimes ont péri dans diverses attaques d'églises qui ont secoué la ville de Maiduguri. Les membres présumés de la secte Boko Haram, dont le soulèvement l'an dernier avait conduit à des affrontements meurtriers avec les forces de l'ordre, ont attaqué une église baptiste, tuant quatre fidèles et le pasteur. Dans une autre partie de la ville, considérée comme un «fief» islamiste, ils ont tué un garde et attaqué une autre église. Des soldats nigérians auraient également réussi à empêcher une autre attaque visant une troisième égli

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant