Des attaques du PKK tuent 24 soldats en Turquie 

le
0
En réponse, une opération terrestre d'envergure est imminente dans le Kurdistan irakien.

L'assaut de mercredi est le plus meurtrier depuis quasiment deux décennies. Les attaques du Parti des travailleurs du Kurdistan (PKK) contre des positions militaires dans la province de Hakkari, le long de la frontière avec l'Irak, ont tué 24 soldats turcs et fait 18 blessés. Selon les premières informations, une centaine de rebelles kurdes a pris d'assaut dans la nuit sept casernes et postes militaires, situés dans cette zone en altitude difficile d'accès, et les combats à l'arme automatique ont duré jusqu'au matin. L'armée turque a annoncé avoir tué quinze rebelles dans la région. Les F16 de l'armée stationnés dans le sud-est du pays ont immédiatement décollé et bombardé les montagnes du Kurdistan irakien où sont installés les camps du PKK.

Selon les autorités turques, des soldats ont franchi la frontière à la poursuite des attaquants qui regagnaient leur base. Des commandos ont également été héliportés à 8 km à l'intérieur de l'Irak. En tout, un dem

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant