Des attaques anti-immigrés font trois morts à Buenos Aires

le
0
VIDÉOS - Quatre soirs d'affilée, des sans-abri squattant un parc ont été attaqués par des riverains armés, sans que les forces de l'ordre n'interviennent. L'Argentine est sous le choc.

Les émeutes sanglantes des derniers jours créent un malaise inédit en Argentine, terre d'immigration où tout le monde a plusieurs ancêtres étrangers. En cinq jours, les affrontements entre des sans-abris d'origine étrangère et des riverains armés ont fait au moins trois morts et de nombreux blessés à Buenos Aires. Les gendarmes n'ont été dépêchés sur place que samedi. Les SDF les ont accueillis comme des sauveurs.

Environ un millier de sans-abri occupent un parc de 230 hectares à Villa Soldati, un quartier pauvre du sud de Buenos Aires. Souvent originaires de Bolivie, du Paraguay et du Pérou, ils pensent qu'occuper une parcelle de ce parc leur permettra à terme de recevoir de la ville un titre de propriété.

Mais les habitants du quartier craignent, eux, que leur parc ne devienne un grand bidonville. De mardi à vendredi, des groupes armés ont attaqués chaque soir les sans-abri. «Ils nous ont crié : dehors les Boliviens ! Retournez dans votre pays ! Ils ont tué m

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant