Des archives inédites de la Deuxième Guerre mondiale dévoilées

le
0
Des policiers français contrôlent les papiers de Juifs arrêtés en août 1941.
Des policiers français contrôlent les papiers de Juifs arrêtés en août 1941.

C'est une révolution dans le monde des archives. Le 13 août dernier, nous faisions une longue interview des historiens Gilles Morin et Thomas Fontaine pour faire le point sur l'accès aux diverses archives concernant la Seconde Guerre mondiale.

Coup de théâtre : mercredi, la division des archives du ministère de la Défense, logée au château de Vincennes, a décidé d'ouvrir au public l'intégralité des archives sur cette période qu'elle a déjà inventoriées et dépouillées. Il en ira ainsi jusqu'à la fin de ce grand chantier qui devrait durer encore deux ans. Jusque-là, un fonds d'archive n'était accessible qu'une fois entièrement inventorié. Cette fois, il s'agira d'un work in progress immédiatement reversé au public qui pourra consulter l'inventaire sur le site du service historique de la Défense (SHD). Tous ces dossiers seront rangés sous la cote GR 28 P.

Des centaines de cartons non identifiés

De quoi s'agit-il ? Comme nous l'explique Frédéric Queguineur, chef de la division des archives de la Défense, « ce fonds est celui de l'ancienne DGSE, présent dans un sous-sol sécurisé du château de Vincennes depuis les années 1980, que celle-ci, en 1999, avait confié aux archivistes du SHD ». 500 mètres de linéaires qui regroupent les archives du BCRA (le Bureau central de renseignement et d'action) de la France Libre, du DSM d'Alger (Direction de la sécurité militaire), de la DGER...

Lire la suite sur Le Point.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant