Des arbres à fruits multiples

le
0
L'arbre multi-fruits, une belle initiative qui participe aussi de la lutte contre les émissions de gaz à effet de serre.
L'arbre multi-fruits, une belle initiative qui participe aussi de la lutte contre les émissions de gaz à effet de serre.

C'est le miracle imaginé en 1990 par James et Kerry West. Deux grosses décennies plus tard, vu la dégradation de la conjoncture environnementale, il faudrait peut-être le regarder plus attentivement.



Considérons aussi, outre la contribution non négligeable de l'agriculture conventionnelle à l'augmentation des gaz à effet de serre, donc au réchauffement climatique, l'accroissement démographique et rappelons que la Terre devrait si l'on en croit les estimations de la plupart des experts compter neuf milliards d'hommes à l'horizon 2050. La quantité astronomique de bouches supplémentaires à nourrir n'est pas sans inquiéter de nombreux spécialistes de tous les domaines, étant entendu que le « boum » à venir augure entre autres d'une urbanisation risquant d'aller in fine à l'encontre des surfaces agricoles.


De quoi se pencher sérieusement sur les avantages indéniables des fruit salad trees conçus par les agriculteurs australiens James et Kerry West. Des arbres « miraculeux », on insiste. Et pour cause : développés en Nouvelle-Galles du Sud et en Nouvelle-Angleterre, ils font comme leur nom le suggère pousser plusieurs variétés de fruits en même temps dans un seul pot !



Jusqu'à six variétés différentes


Vendus à cent cinquante dollars australiens (environ cent dix-huit euros) dans le commerce, mais à cent trente-cinq (cent six euros) sur le site Internet www.fruitsaladtrees.com, ils permettent de réaliser de belles économies en matière d'utilisation des surfaces agricoles. Au bout du compte, le particulier y trouve également son compte, n'étant plus tenu de se rendre systématiquement au supermarché ou chez l'épicier du coin pour satisfaire ses envies fruitières...


Idéals pour les agriculteurs urbains et autres amateurs de jardinage qui manquent d'espace pour profiter de leur passion dans les meilleurs conditions, les fruit salad trees peuvent supporter jusqu'à six sortes de fruits différentes. Des abricots, des nectarines, des pêches, des prunes, mais aussi des citrons, des limes, des oranges et des pamplemousses. Un large éventail de choix donc, et qui a le mérite supplémentaire de ne pas être réservé aux locaux. Adaptables et adaptés à chaque climat (y compris tropical et subtropical), les arbres peuvent même être expédiés dans le monde entier.


Aux grincheux qui pourraient s'offusquer des rejets de CO2 dus au transport, on rétorquera qu'une « trouvaille » comme celle-ci mérite un retentissement international et que le développement durable doit être notre affaire à tous.


Lire la suite
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant