Des animaux sauvages dans les rues inondées de Tbilissi

le , mis à jour à 18:16
0

(Bilan actualisé, précisions) TBILISSI, 14 juin (Reuters) - Une trentaine d'animaux sauvages se sont échappés dimanche du zoo de Tbilissi et ont erré dans les rues de la capitale géorgienne à la suite de violentes inondations qui ont fait au moins 12 morts, rapportent des agences de presse locales. Vingt-quatre personnes sont également portées disparues à la suite de ces intempéries. Des tigres, des lions, des ours et des loups, dont les cages ont été endommagées par les eaux, se sont retrouvés en liberté dans les rues de la capitale et les habitants ont reçu pour consigne de rester chez eux. Un photographe de Reuters a assisté à la neutralisation d'un hippopotame endormi par des tirs de seringues hypodermiques au milieu d'une rue recouverte de boue. En fin d'après-midi, la presse locale rapportait que plus de la moitié des animaux avaient été repris et ramenés au zoo. Certains ont dû être abattus par les policiers, notamment un petit lion blanc, une espèce très rare, et six loups qui rôdaient près d'une clinique pédiatrique. Trois employés du zoo ont trouvé la mort dans des conditions qui n'ont pas été précisées. A la suite de pluies diluviennes, la rivière Vere qui traverse Tbilissi est sortie de son lit et s'est transformée en un torrent de boue meurtrier. Des dizaines de bâtiments et de voitures ont été endommagés par la montée des eaux. Les dégâts sont estimés à 40 millions de lari (16 millions d'euros). "Des dizaines de familles ont perdu leur logement dans la capitale", a dit à la presse le maire-adjoint, Irakli Lekvinadzé. (Margarita Antidze; Henri-Pierre André et Guy Kerivel pour le service français)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant