Des andouilles retirées de la vente pour suspicion de listeria

le
0
Des andouilles retirées de la vente pour suspicion de listeria
Des andouilles retirées de la vente pour suspicion de listeria

La société «Andouillerie du Château» a annoncé vendredi avoir retiré de la vente des andouilles et produits assimilés à la suite d'une suspicion de présence de listeria. Ces produits, andouilles et produits à base d'andouille, andouillettes, languiers et tripes,  «ont été commercialisés dans les départements 29, 22, 56, 35, 53 dans les rayons traditionnels et libre-service des commerces de détail», est-il indiqué dans le communiqué. «Il s'agit de tous les lots portant les caractéristiques suivantes: Nature du produit : andouilles et produits à base d'andouille, andouillettes, languiers et tripes. Marque :Andouillerie du Château - n° d'agrément 29.027.021. Présentation : toutes. DLC : toutes. Code fabrication (ou numéro de lot) : tous», est-il détaillé.

«L'ensemble des lots est retiré de la commercialisation» mais «certains de ces produits ont cependant été commercialisés avant la mesure de retrait. Il est donc recommandé aux personnes qui détiendraient des produits correspondant aux caractéristiques décrites ci-dessus de ne pas les consommer et de les détruire, ou de les retourner au point de vente pour se les faire rembourser», précise la société. Elle précise que «les personnes qui auraient consommé» ces produits «et qui présenteraient de la fièvre, isolée ou accompagnée de maux de tête, sont invitées à consulter leur médecin traitant en lui signalant cette consommation».

«Les femmes enceintes doivent être particulièrement attentives à ces symptômes, ainsi que les personnes immuno-déprimées et les personnes âgées. Ces symptômes peuvent évoquer une listériose, maladie qui peut-être grave et dont le délai d'incubation peut aller jusqu'à huit semaines», poursuit le communiqué.

La «-Société Andouillerie du Château- se tient à la disposition des consommateurs pour répondre à leurs questions au numéro de téléphone : 02 98 81 77 99 ou par mail ...

Lire la suite de l'article sur Le Parisien.fr


Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant