Des anciens retraités de PSA attendent toujours leur indemnité

le
0
Près de 500 anciens employés de PSA, qui contestent le montant de la prime qui leur a été versée au moment de leur départ à la retraite, attendent encore un geste du constructeur. En pleine «affaire Varin», la lenteur du groupe révolte leur avocat.

«Révoltant, éc½urant». C'est ainsi qu'Abdelaziz Mimoun, spécialiste du droit du travail et de la sécurité sociale à Versailles, qualifie la retraite chapeau que PSA prévoit de verser à son dirigeant Philippe Varin. Cet avocat ne comprend pas que le constructeur puisse provisionner 21 millions d'euros pour le dirigeant alors que lui se bat depuis plusieurs années pour obtenir une revalorisation de la prime de départ à la retraite de salariés partis en 2008 avec le mauvais montant.

L'affaire traîne depuis 2010, date à laquelle l'un d'entre eux, qui avait passé 40 ans chez PSA, s'étonnait de n'avoir touché que 10.000 euros au moment de son départ. Abdelaziz Mimoun se saisi du dossier et découvre une erreur d...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant