Des anciens officiers nazis au service de Fidel Castro

le
0
En pleine crise des missiles cubains, le Lider Maximo aurait recruté d'anciens SS pour servir d'instructeurs à ses soldats.

Correspondant à Berlin

Jamais le monde n'avait été aussi proche d'un conflit atomique qu'à l'automne 1962. Des documents déclassifiés des services de renseignements allemands (BND), obtenus par le quotidien allemand Die Welt , montrent que la crise cubaine était encore plus dangereuse que présumée à l'époque. Point d'orgue de la guerre froide, la crise des missiles cubains avait propulsé Fidel Castro au rang de héros du bloc soviétique face à «l'impérialisme» américain. Pourtant, selon les documents du BND, le Lider Maximo n'aurait pas hésité à recruter d'anciens officiers SS à la même période pour s'affranchir de la tutelle soviétique.

Au plus fort de la crise, le 28 octobre 1962, le BND apprit que Castro avait approché d'anciens responsables des SS, pour qu'ils viennent dans les Caraïbes servir d'instructeurs aux soldats cubains. La solde offerte était quatre fois plus élevée que le salaire moyen de la Bundeswehr à l'époque. Quatre anciens officiers

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant