Des anciens de la Banque d'Orsay créent LFPI AM

le
0

(NEWSManagers.com) - Ancien directeur général délégué de la Banque d'Orsay et co-gérant d' Orsay Asset Management, Philippe Farhi a créé en août 2012 une nouvelle société de gestion LFPI Asset Management, dont il est le président et qui gère aujourd'hui plus de 100 millions d'euros.

Cette structure est en fait une filiale du groupe La Financière Patrimoniale d'Investissement, une société française de capital investissement affichant un encours de 2,2 milliards d'euros d'actifs sous gestion. " LFPI voulait créer un métier supplémentaire sur l'asset management" , explique Philippe Farhi, interviewé par Newsmanagers.

Pour monter son équipe, Philippe Farhi a fait appel à des anciens de la Banque d'Orsay, qui est passée en 2010 dans le giron d' Oddo & Cie. Ainsi, il a réuni Philippe Tranchet, ancien responsable de l'équipe obligataire et allocation d'actifs d'Orsay AM et ex-responsable du pôle obligataire court terme et monétaire d' Oddo Asset Management, qui devient responsable de la gestion taux et allocation d'actifs au sein de la nouvelle structure, et Frédéric Staub, qui était en charge de la gestion long short et risk arbitrage chez Orsay AM et Oddo AM, en tant que responsable de la gestion actions. Bertrand Llinas, également passé chez Orsay AM puis Oddo AM, rejoint aussi l'équipe en tant que gérant. Une cinquième personne s'occupe du back-office.

Deux fonds ont d'ores et déjà été lancés, avec comme thème la performance absolue : LFPI Short Duration et LFPI Equity Arbitrage. Le premier, un fonds de crédit court terme avec une approche macroéconomique, a été celui sur lequel les efforts commerciaux de la société ont porté jusqu'ici, étant particulièrement adapté au contexte actuel selon son gérant, Philippe Tranchet. Il totalise ainsi, après un peu moins d'un an, un encours de 110 millions d'euros environ.

Le second, un long-short equity, va être commercialisé plus activement dans les prochains mois. Pour l'instant, son encours tourne autour de 15 millions d'euros.

Si bien qu'après un peu moins d'un an, LFPI AM affiche déjà un encours de plus de 100 millions d'euros, l'objectif étant de parvenir à 500 millions d'euros à trois ans. D'ici là, un troisième fonds a vocation à être lancé, avec une approche " diversifiée flexible" .

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant