Des ambulanciers verbalisés à Lyon

le
2
Deux employés d'une société d'ambulance lyonnaise ont écopé de 750 euros d'amende pour des infractions au code de la route. Le directeur de l'entreprise dénonce l'excès de zèle des policiers lyonnais.

Faut-il sauver une vie ou respecter le code de la route? C'est en ces termes qu'un responsable d'une société d'ambulance lyonnaise présente son affaire qui lui a coûté, dit-il, six procès verbaux, soit un total de 750 euros d'amende.

En début du mois de juillet, deux de ses ambulanciers avaient été appelés par le centre 15 pour transporter en urgence un malade à l'hôpital. «Il s'agissait d'un homme de 75 ans, ayant eu des antécédents cardiaques et dont le diagnostic vital était engagé», relate ainsi Ali Boudjelida, directeur d'Alternative Ambulance. Toute sirène hurlante sur deux kilomètres et feux avertisseurs déclenchés, l'ambulance avait alors déposé le malade à l'hôpital de Saint-Joseph. «Et là, les deux ambulanciers se sont fait cueillir par les forces...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • adelala2 le mardi 20 aout 2013 à 15:53

    Les ambulanciers se cachent derrières quelques urgences pour se comporter comme des cowboys dans de simples déplacements "taxis", trop facile, 5000 km par an en vélo, je les ai déjà observés de très (trop) près ces zorros (zéros)

  • bordo le lundi 19 aout 2013 à 17:04

    Son prénom ?