Des aides financières pour se chauffer au gaz

le
3
Ansis Klucis (FotoAka)/Shutterstock.com
Ansis Klucis (FotoAka)/Shutterstock.com

(Relaxnews) - En plus des différents soutiens de l'État pour améliorer la performance énergétique du logement, l'opérateur historique GrDF lance à l'automne de nouveaux services.

Crédit d'impôt développement durable, éco-prêt à taux zéro ou encore aides financières régionales... Les pouvoirs publics accompagnent les travaux des particuliers entrepris dans le cadre d'un changement ou d'une amélioration de la performance énergétique du système de chauffage.

Financer de l'isolation des combles à la chaudière

Des aides à ne pas négliger : les Français consacrent en moyenne 7% de leur budget aux dépenses d'énergie dont environ la moitié au chauffage. Ainsi, il est possible de financer en partie l'achat d'une chaudière à condensation, les équipements de régulation de chauffage, les équipements de chauffage ou de production d'eau chaude utilisant une source d'énergie renouvelable ou encore l'isolation des combles. Plus d'infos sur les aides pour financer des travaux d'amélioration énergétique : www.anah.fr ou www.anil.org.

400? de prime de bienvenue

De son côté l'opérateur historique de gaz naturel GrDF propose aussi des offres alléchantes dans un contexte de coût de l'énergie qui flambe. À l'instar de cette prime de 400 euros offerts pour tout nouveau raccordement au gaz naturel. Elle permet de financer intégralement le raccordement de son logement au réseau de gaz naturel si ce dernier est situé à moins de 35 mètres.

Prime contre chauffage central gaz complet

Encore plus séduisante : cette prime de bienvenue de 800 euros offerts par GrDF. Mais sous conditions. Le bénéficiaire doit installer un chauffage central gaz complet en remplacement d'un chauffage décentralisé et doit souscrire à l'un des trois nouveaux services que l'opérateur lance à l'automne.

L'option Hébergement permet d'être logé pendant la durée des travaux d'installation du chauffage central. Le service Étude 3 projets offre la possibilité de comparer les futures économies d'énergie réalisables après la venue d'un diagnostiqueur indépendant mandaté par l'opérateur. Un service facturé en moyenne 197 euros.

Autre nouveauté de GrDF : la garantie de performance ou l'obligation de résultat en matière de performance énergétique. Moyennant 230 euros, un diagnostiqueur toujours indépendant vient à domicile pour évaluer avant et après les travaux de la performance énergétique de l'habitat et apporter la preuve de l'amélioration de la classe d'énergie du logement.

slh/ls

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • 18219615 le lundi 15 juil 2013 à 10:40

    Importerions nous déjà le vilain gaz de schiste américain?

  • faites_c le lundi 15 juil 2013 à 09:59

    "Moyennant 230 euros, un diagnostiqueur toujours indépendant vient à domicile pour évaluer avant et après les travaux de la performance énergétique de l'habitat et apporter la preuve de l'amélioration de la classe d'énergie du logement."Pourquoi devrait-on payer 230 € alors qu'il suffit d'attendre les factures de consommation? Vu le peu de fiabilité des diagnostics thermiques, payer 230 € une personne indépendante mandatée par GRdF, je connais d'avance le résultat!

  • sidelcr le lundi 15 juil 2013 à 08:55

    On ne parle pas d'amortissement , ni de cout réel , bref ,encore un attrape nigaud .