Des agriculteurs protestent contre les éthylotests dans les tracteurs

le
2
L'obligation d'avoir un éthylotest dans son véhicule s'applique à tous, même aux tracteurs. Une mesure jugée absurde par les agriculteurs.

Depuis le 1er juillet, c'est officiel: «Tout conducteur d'un véhicule terrestre à moteur, à l'exclusion d'un cyclomoteur [...] doit justifier de la possession d'un éthylotest, non usagé, disponible immédiatement.»

Une loi qui s'applique à tous, y compris aux agriculteurs propriétaires de tracteurs, moissonneuses-batteuses. Et, ceux-ci ne décolèrent pas depuis. «Nous sommes une catégorie à part, peste Bernard Lannes, président national de la Coordination rurale. Nos véhicules ne dépassent pas les 40km/h et je ne crois pas que les tracteurs posent de gros problèmes sur les routes!».

Nombreuses contraintes

Bernard Lannes, également agriculteur dans le Gers, invoque l'acharnement. Pour lui, l'éthylotest s'ajoute aux nombreuses contraintes imposées aux conducteurs de machines agricoles. «On est déjà très souvent contrôlés par les gendarmes, pour des questions de largeur du véhicule par exemple. Et ce, alors qu'on circule bien peu sur les routes publiques», assur

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • groundze le mercredi 4 juil 2012 à 17:52

    bon, c'est vrai que les agriculteurs, à moins d'un gramme le tracteur ne démarre pas bien ...

  • a.valat le mercredi 4 juil 2012 à 14:55

    Mon Dieu, faites que le mur, érigé par ces énarques soit disant d'une intelligence supérieure à la moyenne, soit mou car avec eux nous y allons tête baissée et droit dedans.