Des agriculteurs bloquent des accès en Charente-Maritime

le
1

BORDEAUX (Reuters) - Près de 300 agriculteurs bloquaient lundi matin les principaux accès à Saintes, en Charente-Maritime, avec des tracteurs, a-t-on appris de source syndicale et auprès de la préfecture.

Cette opération a commencé quelques heures avant un rendez-vous entre le Premier ministre, Manuel Valls, et les dirigeants de la grande distribution, pour faire le point sur la crise agricole qui agite le monde rural depuis plusieurs semaines.

Les agriculteurs, en particulier les producteurs de porcs, de viande bovine et de lait, multiplient les actions pour dénoncer la chute des prix.

Depuis la fin de la nuit de dimanche à lundi, environ 110 tracteurs ont convergé vers Saintes pour bloquer la sortie de l'autoroute A 10 et cinq ronds-points sur la rocade. Ils ont utilisé les caddies d'un supermarché pour renforcer le barrage sur le rond-point de Diconche, point central de leur action.

Les Jeunes Agriculteurs de Charente-Maritime à l'origine de cette opération avec la FDSEA ont dit vouloir rester sur ce rond-point tant que les huit députés et sénateurs du département ne seraient pas venus les voir.

La préfecture de Charente-Maritime a mis en place des déviations et recommande aux automobilistes d'anticiper des "difficultés importantes de circulation".

(Claude Canellas, édité par Emmanuel Jarry)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • xk8r il y a 10 mois

    qu'ils nous rendent les primes de la pac qu'ils ont touchés l'année dernière