Des agriculteurs bloquent des accès au port de Marseille-Fos

le
0

PARIS, 26 novembre (Reuters) - Près de 400 agriculteurs camarguais bloquent depuis mercredi matin des accès au Grand Port Maritime de Marseille (GPMM) situés à Fos-sur-Mer, apprend-t-on mercredi auprès de la préfecture des Bouches-du-Rhône. A l'appel de la FDSEA et d'autres organisations, les agriculteurs venus avec environ 200 véhicules ont également installé des barrages sur la route entre Fos-sur-Mer et Port-Saint-Louis-du-Rhône, où se situe l'activité conteneurs du bassin Ouest du GPMM mais aussi l'activité pétrolière. Ils protestent notamment contre la suppression des aides couplées issues de la Politique agricole commune européenne qui soutenait jusqu'alors la filière riz. Les agriculteurs menacent de maintenir le blocage pour obtenir une rencontre avec le Premier ministre. "Nous resterons le temps qu'il faudra, nous avons rencontré trois fois le ministre de l'Agriculture Stéphane Le Foll sans résultat, nous voulons discuter directement avec Manuel Valls", a déclaré à Reuters Bertrand Mazel, président du syndicat des riziculteurs de France. "Toutes les productions camarguaises, que ce soit le riz, le foin, les taureaux ou les ovins sont menacées", a-t-il ajouté. Les agriculteurs camarguais avaient déjà manifesté à Arles et à Marseille le 5 novembre. (François Revilla, édité par Yves Clarisse)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant