Des agents de la DGSE repartent penauds de Bulgarie

le
0
Des agents de la DGSE étaient partis s'entraîner en Bulgarie. C'était compter sans la vigilance de villageois bulgares. Une histoire de pieds nickelés.

Sofia

«On est tombés sur les mauvaises personnes au mauvais moment. Ou c'est peut-être l'inverse...» C'est ainsi que les frères Slavi et Vasko Tsonev de Koïlovtsi, un village d'un millier d'âmes au nord de la Bulgarie, décrivent ce qui s'est passé la nuit du 15 octobre dans leur champ de luzerne. Cette nuit-là, les deux frères, n'arrivaient pas à trouver le sommeil. La veille, ils avaient vu des Roms rôder autour de leur récolte. Armés de lattes, ils ont voulu avoir le c½ur net. Leur voisin, policier de son état, empoche son vieux Makarov de service et décide de les accompagner. «Au cas où»... Mais ce qui va leur arriver dépasse, de loin, leurs pires craintes.

Aussitôt arrivés dans le champ les trois hommes tombent nez à nez avec cinq intrus «basanés» et parlant une langue étra...



Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant