Des Afghans demandent la grâce d'un tueur de Français

le
0
Plusieurs centaines de manifestants ont demandé lundi au président afghan, Hamid Karzaï, de gracier Abdul Sabor, condamné à mort pour avoir tué, le 20 janvier dernier, cinq soldats de la coalition.

de notre envoyée spécial à Kaboul

Plusieurs centaines de personnes ont manifesté lundi matin à Jalalabad, dans l'est de l'Afghanistan, contre la condamnation à mort d'Abdul Sabor, le soldat afghan qui a abattu cinq soldats français en Kapissa le 20 janvier dernier. Lors du rassemblement pacifique organisé à l'université de Nangarhar, un groupe d'étudiants a lu une déclaration demandant au président Hamid ­Karzaï de «retirer son décret ordonnant l'exécution d'Abdul Sabor». Selon le président de l'université, le Dr Mohammed Saber, les manifestants représenteraient une minorité radicale du corps étudiant, «peut-être influencée par l'extérieur», c'est-à-dire par le Pakistan, dont la frontière se trouve à moins de 70 kilomètres de Jalalabad.

Les étud...



Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant