Des "actions-cam" pour les fans d'adrénaline

le
0
Quoi que vous vouliez faire, où que vous alliez, les action-cams n'ont peur de rien. 
Quoi que vous vouliez faire, où que vous alliez, les action-cams n'ont peur de rien. 

Légères et faciles à utiliser, les petites caméras de poche ont le vent en poupe auprès des sportifs et des aventuriers. Elles sont prévues pour encaisser les chocs, supporter l'humidité et la poussière, parfois même l'immersion complète et des températures faibles ou, au contraire, très élevées. Le succès insolent de GoPro a dynamisé la concurrence. Toutefois, attention aux marques chinoises qui proposent des modèles au look de GoPro, mais tournant avec d'autres processeurs. Elles ont toujours un défaut quelque part?: colorimétrie médiocre, compression trop forte, bogues de logiciel, sans oublier l'absence d'accessoires.

Des vidéos en Full HD

Les caméras de sport filment en full HD (1?920 x?1?080). Une résolution plus élevée est censée produire une meilleure qualité de l'image, mais ce n'est pas le seul critère à prendre en compte. Le nombre d'images par seconde est également crucial. Nous percevons les animations correctement à partir de 25 images par seconde. Au-dessous, les vidéos semblent saccadées. Certaines caméras d'entrée de gamme souffrent de ce défaut. La GoPro 3 en mode 4K, par exemple, ne filme qu'à 12 images par seconde?: le résultat est désagréable. Ce phénomène disgracieux disparaît avec une image à 60 images par seconde.

La plupart des caméras d'action sont dépourvues d'écran de visualisation pour des soucis de poids et d'encombrement. Leur plus grand défaut reste...

Lire la suite sur Le Point.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant