Derrière l'envol de Twitter, la question d'une possible bulle

le
0
Derrière l'envol de Twitter, la question d'une possible bulle
Derrière l'envol de Twitter, la question d'une possible bulle

L'euphorie autour des débuts à Wall Street de Twitter alimente les questions sur une potentielle nouvelle "bulle" internet autour des réseaux sociaux, même si les analystes relativisent ce risque.L'action Twitter a bondi de plus de 70% sur sa première séance de cotation jeudi, une frénésie qui peut rappeler l'engouement de la fin des années 1990 pour les start-ups internet. Cela avait conduit à des valorisations boursières totalement déconnectées de la réalité et un réveil douloureux avec l'éclatement de cette bulle en 2000."Il y a des réminiscences de la bulle internet, mais cette fois-ci les entreprises ont l'air réelles, donc je ne pense pas que ça éclate", commente Michael Pachter, un expert des valeurs technologiques pour la société d'investissement Wedbush Securities, invoquant les exemples de Facebook et LinkedIn.Le premier réseau social mondial, qui avait raté ses débuts sur le marché l'an dernier, a bien redressé la barre et enregistre depuis plusieurs trimestres des bénéfices et des progressions de ses revenus publicitaires. Les résultats du réseau professionnel LinkedIn semblent aussi confirmer la viabilité de son modèle d'activité.Twitter pour sa part "doit montrer qu'il peut faire croître ses revenus et sa rentabilité dans les prochains un ou deux ans", selon Trip Chowdhry, analyste chez Global Equities Research. Pour lui, à l'heure actuelle "Twitter est une bulle".D'autres analystes estiment aussi que les gains de l'action ne sont pas tenables sur la durée et conseillent déjà aux investisseurs de s'en débarrasser. Certains actionnaires commençaient d'ailleurs à encaisser leurs bénéfices vendredi: le titre "TWTR" perdait 4,45% à 42,90 dollars vers 18H40 GMT.Pas assez d'importance accordée aux bénéficesLa société de recherche Hudson Square fait partie de ceux qui recommandent de vendre l'action. Elle juge vendredi dans une note le réseau ...

Lire la suite de l'article sur Le Parisien.fr


Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant