Dernière ligne droite pour sauver Chypre

le
0
Les ministres des Finances de la zone euro, réunis lundi, veulent un accord d'ici à un mois pour renflouer l'île.

À peine nommé ministre des Finances par le nouveau président de la République de Chypre, élu il y a une semaine, Michalis Sarris s'est rendu dimanche à Bruxelles pour assister à son premier Eurogroupe. Ses collègues ministres des Finances se penchent ce lundi sur le plan de sauvetage de la petite île au bord de la faillite, dont le secteur bancaire a été très exposé à la Grèce.

Priorité du Chypriote pour décrocher à la fin du mois un accord sur le sauvetage financier de son pays: convaincre des efforts du nouveau gouvernement dans la lutte contre le blanchiment d'argent. Il devait rencontrer dès dimanche à Bruxelles son homologue allemand, Wolfgang Schäuble.

Lors de leur dernière réunion, le 12 février, les grands argentiers de la zone euro, sous l'impulsion de Berlin, ont exigé un audit sur la législation chypriote antiblanchiment. Le ...



Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant