Dernière démonstration de force de Chavez à Caracas

le
0
Avant le vote de dimanche, la capacité de mobilisation du président vénézuélien est intacte, mais sa santé inquiète.

Envoyé spécial à Caracas

Deux déluges ont accueilli Hugo Chavez à son dernier meeting de campagne à Caracas jeudi. Un déluge de manifestants, emmené par plusieurs milliers de bus venus de l'ensemble du pays. Un déluge venu du ciel qui a noyé la capitale vénézuélienne et quelque peu dispersé la foule venue assister au discours du «comandante».

Sous la pluie battante, revêtu d'un imperméable noir, le candidat du PSUV a prononcé son dernier discours de campagne. Aucune émotion particulière et pourtant: ce pourrait être son dernier discours de campagne après vingt ans d'une vie politique d'une incroyable intensité, commencée par une tentative avortée de coup d'État en 1992. «Depuis vingt ans je soutiens el comandante! se réjouit Eduardo rencontré sur l'avenida Urdaneta. Il est impossible qu'il ne continue pas. Ce serait une catastrophe.»

Le discours de Chavez sur la grande scène installée au bout de l'avenue Bolivar ne restera pas dans les mémoires. Est-ce

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant