Dernier mousquetaire de la bulle Internet

le
0
Jeff Bezos, le patron d'Amazon, prend toutes les décisions stratégiques qui ont conduit son entreprise au sommet.

Il y a une bonne décennie, on ne donnait pas lourd de l'avenir de Jeff Bezos et de son site Amazon. Le numéro un mondial du commerce en ligne promettait alors de révolutionner la distribution mais n'était qu'un nain accumulant des pertes considérables. En 1999, le vendeur de livres et de CD a englouti 720 millions de dollars pour 1,6 milliard de chiffre d'affaires. Le funambule du Net n'en avait cure et jurait que son modèle finirait par s'imposer dans la distribution mondiale. Les marchés, euphoriques à l'époque, doutaient d'Amazon. La véritable star de l'Internet de l'époque était Yahoo! et ses 100 milliards de dollars de capitalisation boursière, devant le site d'enchères eBay, une cinquantaine de milliards de dollars, et Amazon, 30 milliards de dollars.

Après l'éclatement de la bulle, le cybercommerçant sombre littéralement. Sa valeur glisse à moins de 5 milliards de dollars. Sans se démonter, l'éternel jeune homme, aujourd'hui âgé de 48 ans, a persévé

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant