Dernier hommage aux deux jeunes otages tués

le
0
Les obsèques d'Antoine De Léocour et de Vincent Delory, enlevés le 7 janvier au Niger et retrouvés morts le lendemain au Mali, ont été célébrées ce lundi à Linselles en présence de Nicolas Sarkozy et de Martine Aubry.

L'émotion était à son comble ce lundi après-midi, à Lincelles, la ville natale des deux otages enlevés au Niger et retrouvés morts en territoire malien, le 8 janvier dernier. Sous un ciel gris, plusieurs centaines de personnes - certaines en larmes - se sont rassemblées sur le parvis de l'église Notre-Dame, où étaient célébrées les obsèques d'Antoine De Léocour et Vincent Delory, retransmises par des haut-parleurs. Beaucoup avaient apporté des couronnes et des bouquets de fleurs blanches déposés sur la place, à-même le sol.

Les commerçants avaient baissé leurs rideaux et l'émotion était toujours aussi vive au lendemain d'une marche silencieuse, qui a rassemblé plus de 2000 personnes dans cette petite commune de l'agglomération lilloise. A l'intérieur de l'église, 600 personnes ont assisté à la messe célébrée par le curé de Linselles, Gérard Bogaert, et l'archevêque de Lille, Mgr Laurent Ulrich. Très sobre, la cérémonie était fermée à la presse

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant