Dernier hommage à Anne Caudal

le
0
Les obsèques de la jeune femme disparue début juillet, dont le corps calciné a été découvert la semaine dernière, ont eu lieu mardi dans le Morbihan.

De 600 à 800 personnes ont participé mardi après-midi à Muzillac (Morbihan) aux obsèques d'Anne Caudal, cette jeune femme de 28 ans disparue début juillet près de Rennes et que son compagnon a finalement avoué avoir tué.

Le maire de Muzillac, Joseph Brohan, a évoqué juste avant la cérémonie le «gâchis» de la mort de cette jeune femme, enceinte de trois mois, décrite comme pleine de vie par ses proches. «La famille Caudal est très connue, très impliquée dans la vie locale (...) les gens sont un peu désemparés devant une telle situation», a-t-il témoigné.

Dans l'église pleine, décorée de nombreux bouquets de fleurs blanches, la meilleure amie d'Anne Caudal, effondrée, a évoqué une jeune femme «entière, honnête, aimant la simplicité et la nature», et aimant passionnément son métier de fleuriste. Le curé de la paroisse, Jean-Eudes Fresneau, a fustigé dans son homélie les violences faites aux femmes, qu'il a liées à «une société mettant en prem

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant