Dermouche soupçonné de violences conjugales

le
0
Présenté à sa nomination en 2004 comme le premier préfet à être issu de l'immigration, le rerésentant de l'Etat aurait tenté d'étrangler sa femme. Il a été placé sous contrôle judiciaire.

Il avait été, en 2004, le préfet le plus célèbre de France, présenté comme le premier à être issu de l'immigration. Sa vie privée l'a remis mercredi sur le devant de la scène. Accusé de violences conjugales par son épouse, le préfet Aïssa Dermouche a été placé sous contrôle judiciaire.

L'affaire a éclaté lundi soir: l'épouse d'Aïssa Dermouche téléphone au commissariat du Kremlin-Bicêtre. Elle explique que l'ancien préfet du Jura, désormais préfet hors cadre, aurait voulu l'étrangler avec un foulard et lui aurait lancé des menaces de mort lors d'une dispute. Sa fille de 14 ans, la belle-fille du haut-fonctionnaire de 66 ans, aurait quant à elle subi des violences.

A l'origine du différend au sein du couple, qui est en instance de divorce, se trouverait une questio...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant