Derichebourg rachète une filiale de Veolia

le
0
La cession ne concerne pas les activités de démantèlement et de déconstruction des matériels en fin de vie (aérien, maritime, ferroviaire, installations industrielles). (© Bartin Recycling)
La cession ne concerne pas les activités de démantèlement et de déconstruction des matériels en fin de vie (aérien, maritime, ferroviaire, installations industrielles). (© Bartin Recycling)

Derichebourg et Veolia ont annoncé, le 21 juillet, avoir signé un contrat de cession d’actions permettant au premier de racheter une filiale du second. Aucun détail financier n’a été communiqué concernant cette transaction.

Grâce à des lignes de crédits existantes, Derichebourg va donc mettre la main sur Bartin Recycling, un spécialiste de la collecte et du recyclage de métaux ferreux et non ferreux en France. Sur une vingtaine de site dans l’Hexagone, la société traite 450.000 tonnes de métaux par an.

Renforcer son cœur de métier

L’opération va donc permettre à Derichebourg de se renforcer sur son cœur de métier au sein de son marché principal. Elle doit toutefois encore obtenir les autorisations «au titre du contrôle des concentrations».

Ce projet plait aux investisseurs, au moins du point de vue de Derichebourg. Le 21 juillet dans la matinée, son titre bondissait de plus de 8%. Depuis le début de l’année, le titre abandonne toutefois encore plus de 20%.

Côté Veolia, la réaction boursière est plus neutre. Le groupe a par ailleurs indiqué que cette cession ne concernait pas «les activités de démantèlement et de déconstruction des matériels en fin de vie (aérien, maritime, ferroviaire, installations industrielles». Ce secteur est en effet présenté par les dirigeants comme un relai de croissance pour l’entreprise.

Source


Valeur associée
  Libellé Bourse Dernier Var. Vol.
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant