Déraillement au Cameroun-Paul Biya promet une enquête

le
0
    YAOUNDE, 23 octobre (Reuters) - Le président camerounais, 
Paul Biya, a promis dimanche qu'une enquête allait être ouverte 
sur les causes du déraillement qui a fait au moins 75 morts et 
autour de 600 blessés sur la ligne reliant Yaoundé à Douala. 
    Le train bondé, qui avait à son bord plus de 1.400 
personnes, a déraillé vendredi près de la ville d'Eseka, à 
environ 120 km à l'ouest de Yaoundé. 
    Deux jours après la catastrophe, certains proches 
cherchaient toujours à avoir des nouvelles d'amis et de membres 
de leurs familles. Le gouvernement a lancé dimanche un nouvel 
appel à des dons de sang pour venir en aide aux quelque 600 
blessés. 
    "J'ai ordonné une enquête approfondie sur les causes de 
cette accident", a déclaré Paul Biya à la télévision nationale, 
à son retour au Cameroun, dimanche après-midi, au terme d'un 
voyage en Europe. Il a ajouté avoir ordonné que les frais 
médicaux engagés pour les victimes soient pris en charge par 
l'Etat camerounais. 
 
 (Sylvain Andzongo; Eric Faye pour le service français) 
 
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant