Députés, sénateurs : on va savoir ce qu'il font de leur réserve parlementaire

le
1
Députés, sénateurs : on va savoir ce qu'il font de leur réserve parlementaire
Députés, sénateurs : on va savoir ce qu'il font de leur réserve parlementaire

Hervé Lebreton est le président de l'Association pour une démocratie directe et il a enfin obtenu ce qu'il voulait depuis 2 ans. Le tribunal administratif lui a donné raison mardi en lui permettant d'avoir accès au détail des réserves parlementaires pour l'année 2011. A cette époque, l'opacité régnait sur ces subventions. Il était très difficile de savoir quel député recevait combien et comment il utilisait cet argent.

Qu'est-ce que la réserve parlementaire ?

La réserve parlementaire est une enveloppe de subventions votée chaque année dans la loi de finance. Les parlementaires peuvent ensuite bénéficier d'une partie de celle-ci pour financer des projets, à leur discrétion. Les fonds proviennent en fait des ministères concernés et ne sont jamais en possession des parlementaires, ils sont directement versés sous forme de subvention.

Le petit village ariégeois de Fabius

Laurent Fabius, alors député de Seine-Maritime a donné un quart de sa réserve c'est à dire 50 000 euros à la petite commune de Le Carla-Bayle (Ariège). L'actuel ministre des Affaires étrangères possède une résidence secondaire dans ce petit village de 800 âmes.

Philippe Marini ou l'amour des chevaux

Le sénateur de l'Oise Philippe Marini, actuel président de la commission des finances du Sénat, a subventionné à hauteur de 340 000 euros la rénovation du stade équestre de Compiègne. Sa femme, Monique Marini est la présidente de l'Association Compiègne équestre, principale utilisatrice de ces infrastructures.

Charité bien ordonnée pour Gilles Carrez

Gilles Carrez, député-maire du Perreux sur Marne (Val-de-Marne) est un des mieux doté pour l'année 2011. Il a bénéficié de 3,75 millions d'euros qu'il a quasiment intégralement destinées à sa commune. Au programme : nouveau mobilier urbain, réfection de la voirie, un nouveau portail d'accès au centre de loisirs Paul Doumer...et aussi la pose de stores dans le préau ...

Lire la suite de l'article sur Le Parisien.fr


Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • j.delan le vendredi 5 juil 2013 à 22:08

    Ainsi le CON... tribuable finance à son insu les bonnes oeuvres de nos "élus" dans la plus totale opacité : SCANDALEUX