Depuis Tokyo, Hollande tacle à nouveau Bruxelles

le
23
Depuis Tokyo, Hollande tacle à nouveau Bruxelles
Depuis Tokyo, Hollande tacle à nouveau Bruxelles

La pique est passée inaperçue avec le décès de Pierre Mauroy et la disparition de journalistes français en Syrie. François Hollande a pourtant profité de sa visite à Tokyo pour adresser ce vendredi un nouveau carton jaune à la Commission européenne. La semaine dernière, il l'avait déjà renvoyée dans les cordes, après les recommandations adressées par Bruxelles à la France pour qu'elle mène rapidement des réformes en matière de retraites notamment, en contrepartie du délai de deux ans qui lui a été accordé pour ramener son déficit sous la barre des 3%. « La Commission européenne n'a pas à nous dicter ce que nous avons à faire », avait répliqué le président le 29 mai depuis Rodez (Aveyron).

Ce matin, lors de sa rencontre avec le Premier ministre japonais Shinzo Abe, il a de nouveau taclé Bruxelles à mots choisis en plaidant pour une politique « tournée vers la croissance » et « qui n'aggrave pas l'austérité », et en encourageant l'audacieuse relance économique financée par la dette menée par le Japon, baptisée « Abenomics ». « A ma connaissance, il n'y a pas une commission asiatique qui vient vérifier l'état du déficit budgéraire du Japon », a lancé Hollande, comme à regrets, en évoquant la situation européenne.

« C'est une référence claire à Bruxelles », confirme un ministre dans la délégation française. Le président a aussi critiqué en creux les orientations de la Banque centrale européenne -sans la citer- en prônant une « politique monétaire qui puisse être fonction de l'économie réelle ». Et ce, alors que Tokyo mène une politique agressive de dévaluation du yen pour booster ses exportations.

Au sein du gouvernement français, on laisse percer un certain agacement après les recommandations jugées « intrusives » de Bruxelles. A Paris, certains verraient bien un Français prendre les commandes de la Commission au terme du mandat de José Manuel Barroso en 2014. Le nom du ...

Lire la suite de l'article sur Le Parisien.fr


Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • EuropeGa le samedi 8 juin 2013 à 17:55

    Chacun a bien vu à quel point la machine Européenne, par sa construction même, rend quasi-impossible toute discussion, tout accord ou toute décision, ne serait-ce que sur des sujets plutôt consensuels (paradis fiscaux, taxe Tobin, interventions militaires...).

  • EuropeGa le samedi 8 juin 2013 à 17:52

    J'approuve à 100 %. Hollande commence à comprendre que la Commission de Bruxelles ne sert à rien, et que la BCE ne fait pas son travail correctement (c'est à dire d'imprimer des billets). les points de vue de Le Pen et de Hollande se rapprochent, et ce rapprochement est logique. En effet, le FN cherche à défendre les acquis sociaux, et les socialistes aussi.

  • M3366730 le samedi 8 juin 2013 à 12:23

    Il s'en fout de cela va coûter, c'est l'état et donc nous qui payons, selon un article de l'express il n'a jamais d'argent avec lui, c'est son entourage qui paye (quand c'est payé !) ou la facture est envoyée à l'Elysée et comme le dis si bien un de ses collaborateurs il a un rapport détaché à l'argent - MdR, cela ne l'empêche pas de louer (non pas prêter à titre gratuit) son ancien petit pied à terre ne Corrèze, bref un Président normal !

  • M2766070 le samedi 8 juin 2013 à 09:18

    y fait la différence entre l europe et l asie ... faut vraiment être idiot

  • kelbelom le samedi 8 juin 2013 à 08:49

    Pas mal ... si vous lisez la suite de l'article, il se permet de traiter les Japonais de Chinois. Il veut quoi, relancer la guerre mondiale ?

  • M2766070 le samedi 8 juin 2013 à 08:39

    Aller si loin , pour faire si peu, doit pas etre au courant des couts ... ce KOn

  • M156470 le samedi 8 juin 2013 à 08:02

    FITTOTO --- Quelle outrecuidance, il voudrait sans doute distribuer l'argent des autres...Celui qu'il n'a pas !!!

  • s.thual le samedi 8 juin 2013 à 00:37

    ca manque un peu de savoir vivre,,,et puis ca fait roquet ,,,qu il leur dise a bruxelles,,, il ne mesure pas les conséquences a chatouiller trop tout le monde ,

  • M4661438 le samedi 8 juin 2013 à 00:12

    et dire qu'il n'a aucun pouvoir réel !

  • kelbelom le vendredi 7 juin 2013 à 21:45

    Oui, pile poil la taille à Sarko. Mais peut être comme Toulouse Lautrec qui était nain, a t'il un gros kiki ?