Depuis le Brexit, les investisseurs européens ont favorisé les actions américaines et les pays émergents

le
0

(NEWSManagers.com) -

Le référendum britannique du 23 juin marque une césure significative des flux d'investissement. Entre le 24 juin et la fin du mois de juillet, les investisseurs européens ont déplacé leurs choix d'allocations vers les actions américaines (+1607,7 millions d'euros), qui jouent un rôle de valeur refuge. Ils sont suivis par les actions émergentes (+1455 millions d'euros) et les solutions Smart Beta, selon une analyse réalisée par Amundi. Dans le segment du Smart Beta, les ETF Minimum Volatility ont été les plus prisés, avec des entrées de 1.117,5 millions d'euros sur la période, devant les ETF Dividend et Multi Factor, avec des collectes de respectivement 834,9 millions d'euros et 341 millions d'euros.

D'autre part, les investisseurs ont réduit leur exposition aux actions japonaises et européennes, qui ont enregistré respectivement des flux sortants de -1226,4 millions d'euros et -1050,6 millions d'euros. Les actions zone euro ont également été affectées par des sorties, mais à un moindre niveau (-620,6 millions d'euros) : les investisseurs semblent être dans une position " wait and see " , certains indicateurs laissant envisager un rebond durant la seconde partie de l'année.

Les investisseurs européens ont également choisi de s'exposer à la dette des marchés émergents (2012,2 millions d'euros) sur la période : les actions ainsi que les obligations émergentes font partie des meilleurs collecteurs depuis le 24 juin, ce qui montre que les investisseurs envisagent de maintenir ces expositions, non seulement pour une allocation tactique, mais aussi pour une allocation stratégique.

En ce qui concerne les obligations, les investisseurs ont également sélectionné les corporates Europe et US (avec respectivement +852,2 millions d'euros et +786,1 millions d'euros) dans leurs choix d'investissement, suivis par des expositions longues aux Govies de l'eurozone (506,7 millions d'euros), tandis que certaines sorties sont enregistrées par Govies Mid Eurozone (environ -300 millions d'euros).

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant