Dépôt de bilan des magasins de bricolage Praktiker en Allemagne

le
0
DÉPÔT DE BILAN DES MAGASINS DE BRICOLAGE PRAKTIKER EN ALLEMAGNE
DÉPÔT DE BILAN DES MAGASINS DE BRICOLAGE PRAKTIKER EN ALLEMAGNE

FRIEDRICHSHAFEN/FRANCFORT (Reuters) - Praktiker a annoncé jeudi le dépôt de bilan de ses activités principales de magasins de bricolage en Allemagne, avec pour objectif de les restructurer.

Le groupe a précisé que les dirigeants des sociétés qui opèrent les enseignes Praktiker et extra-BAU+HOBBY ont demandé à un tribunal de Hambourg d'ouvrir une procédure d'insolvabilité liée à un endettement excessif, après l'échec des négociations avec ses créanciers.

Ni ses magasins Max Bahr ni son activité à l'international ne sont concernés par la procédure, a-t-il précisé.

Le groupe, exploite 414 magasins, pour les trois-quarts en Allemagne, précise qu'il a souhaite une restructuration de ses activités dans le cadre de ce dépôt de bilan.

L'action Praktiker chutait de 63,51% à 0,135 euro en Bourse de Francfort vers 14h00, juste après l'annonce.

Comme d'autres acteurs du secteur, l'enseigne a souffert de la météo défavorable des premiers mois de l'année, qui a eu pour effet une chute de 10% de ses ventes au premier trimestre.

Des sources ont déclaré à Reuters qu'un assureur crédit avait retiré sa garantie au groupe, l'obligeant à trouver d'urgence 30 à 35 millions d'euros de liquidités.

Praktiker espérait par ailleurs empocher le produit de la cession d'une filiale au Luxembourg mais l'opération a capoté, conduisant à l'échec des discussions avec les créanciers mercredi.

En 2012, le groupe, qui emploie près de 18.000 personnes, a perdu 188,9 millions d'euros pour un chiffre d'affaires de trois milliards.

Praktiker n'est pas le premier acteur de la grande distribution allemande à faire les frais de la crise: l'an dernier, la chaîne de drogueries Schlecker, qui employait 13.200 personnes, a mis la clé sous la porte et le spécialiste de la vente par correspondance Neckermann a déposé le bilan.

Victoria Bryan et Maria Sheahan; Marc Angrand et Juliette Rouillon pour le service français

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant